Vous êtes entrepreneur, startup’eur, innovateur, acteur du changement ? Bien communiquer sur votre projet est essentiel à sa réussite. C’est l’objet de cette série « Bien communiquer sur l’innovation ». Après quelques semaines d’interruption, voici le 3ème épisode. Il est consacré aux angles les plus fréquemment utilisés.

Commençons par résumer les épisodes précédents : Vous êtes désormais clairs sur le potentiel anxiogène de l’innovation read the article. Vous comprenez la nécessité d’insister sur sa portée sociétale. Il s’agit de créer la confiance, préalable à un exposé plus rationnel. Et puisque nous parlons d’émotions, mieux vaut trouver un porte-parole adéquat. Il ou elle « incarnera » l’innovation. Il est temps désormais de se concentrer sur les messages. C’est l’enjeu de ce 3ème épisode.

Faisons ensemble un inventaire des angles les plus utilisés pour communiquer sur l’innovation et rangeons-les avec autorité dans 2 cases :BONS ou DANGEREUX


YES : Les angles (a priori) favorables pour parler d’innovation

– Un rappel du dessein sociétal. C’est évident, il faut souvent repartir de là. Les entrepreneurs, les innovateurs rêvent, à leur échelle, de changer le monde.

S’inscrire dans une tendance émergente. Le lien avec une tendance plus vaste inscrit votre innovation dans le présent ou dans un futur assez proche. Elle en devient plus concrète et pertinente. Avoir raison avant tout le monde est une position très inconfortable.

L’ambition. Les défis trop petits ne mobilisent pas l’attention. Dream big ! Montrez l’ampleur des changements, des usages que l’innovation rend possible.

L’équipe. Présentez la et rendez-lui hommage. Une personne seule projette parfois l’image d’un esprit brillant mais coupé des réalités. La présence de l’équipe démontre au contraire sa capacité à « embarquer » des talents.

– La collaboration et l’intelligence collective. Pas de patron, pas de chef, peu de hiérarchie, avant tout de l’intelligence, des idées et de l’ouverture d’esprit. Parlez de nouvelles organisations, de nouvelles méthodes de travail, d’outils collaboratifs.

L’effort et le travail dès lors qu’ils sont sublimés : travailler beaucoup c’est aussi du plaisir. Aller au bout de ses idées et vivre sa passion au quotidien. Quand on aime, on ne compte pas !

Le risque assumé. Innover c’est faire preuve d’agilité. Persévérance n’est pas synonyme d’entêtement.

Apprendre de ses échecs, savoir se remettre en cause, rebondir ou ‘pivoter’. Dans le monde de l’entreprenariat c’est le « fail early » américain qui passe tout doucement dans les mœurs françaises.

DANGEREUX : Les angles risqués pour parler d’innovation

– Vous connaissez sans doute déjà le « tu qui tue ». En communication sur l’innovation, voici le « je dangereux ». Pour le porte-parole que vous avez choisi, incarner ne signifie pas centrer sur soi. Il est au service d’un projet, d’une ambition collective, d’un dessein.

L’argent. Hé oui, le sujet reste largement tabou. Il vaut beaucoup mieux parler du nombre d’utilisateurs ou de clients que d’un chiffre d’affaires. Des montants d’investissements seront d’autant mieux accueillis qu’ils seront liés à des emplois. A noter tout de même : la levée de fonds est de mieux en mieux acceptée. C’est de l’argent qui s’oriente vers « l’économie réelle », porteuse de développement économique et de création d’emplois. Mais réservez les notions de valorisation, de bénéfices, de retour sur investissement à des actionnaires ou à la communauté financière.

Le langage d’expert. Il est par définition communautaire. Cantonnez-le à des actions de communication ciblée vers les communautés pertinentes. Dans ce dernier contexte, il sera d’ailleurs indispensable.

Le labeur. Revoici le travail mais dans ses aspects inavouables : les trop longues heures, la fatigue, le stress. Dans beaucoup de pays, travailler beaucoup est perçu comme une mauvaise organisation personnelle. En France cela peut passer pour de l’ambition mal placée ou un manque de talent. Bref, ces messages ne passeront qu’auprès de publics avisés.

Voilà, cette liste de 12 axes de communication n’a pas la prétention d’être exhaustive. Si vous discernez d’autres angles fréquemment utilisés pour communiquer sur l’innovation, n’hésitez pas à commenter cet article. Vos contributions et vos réactions sont toujours les bienvenues.

Crédits photos : unsplash (photo modifiée avec Canva), pixabay